Contribution de Mgr Alex Kagame sur la philosophie africaine

Contribution de Mgr Alex Kagame sur la philosophie africaine

Contribution de Mgr Alex Kagame sur la philosophie africaine

/ Grands Lacs / Wednesday, 28 October 2020 20:19

Par Fulgence Kamali   

L’Afrique d’hier et d’aujourd’hui a souvent été décrite comme un continent immensément riche en ressources naturellesalors que son apport à la science et à la culture universelle semble être ignoré.

En effet, cet apport apparaît grâce à de nombreuses figures africaines, tel que le grand philosophe rwandais, AlexisKagame. Ce dernier compte parmi les premiers intellectuels africains à s’opposer à l’idéologie ambiante du temps colonial,temps où les africains n’avaient ni histoire ni philosophie. 

Alexis Kagame est l’un des géants de l’élite africaine du 20e siècle, grâce à ses nombreux ouvrages sur l’histoire et la philosophie africaine.


La philosophie Bantu Rwandaise

Avec son ouvrage La Philosophie BantuRwandaise de l’être (1955), Kagame a travaillé sur l’existence d’une philosophie bantu, hypothèse émise par R.P. Placide Tempels, l’un des premiers Européens à reconnaître le privilège d'un système philosophique développé chez une partie de la population africaine. (1)

La « philosophie banturwandaise de l’être »place, par exemple, la langue kinyarwanda par les catégories dont elle est porteuse en se basantsur la philosophie d’Aristote. En effet, Kagamedresseun tableau représentantles catégories ontologiques bantus en effectuant sur le kinyarwandal’opération qu’Aristote avait effectuée sur la langue grecque. Grâce à cela, le philosophe souhaite montrer comment les catégories métaphysiques bantus sont basées sur les catégories grammaticales de leurs langues (3). 


M. Kagame montre le pouvoir de l’abstraction chez les Bantu
 

Pour savoir manier la philosophie, selon Kagame, il faut pouvoir exprimer des entités abstraites. C’est ainsi qu’il rattache à la 8ème classe des mots du Kinyarwanda, une série de termes abstraits, par le déterminatif -BU tel queUmugabo-ubugaboUmugore-ubugoreUmuhemu-ubuhemu, etc.Par ce procédé d’abstraction, les Bantu peuvent former une idée-modèle, applicable à tous les êtres de la même catégorie. Cette dernière devientrapidement universelle car elle semble convenir à chaque individu de ladite catégorie. Ainsi, Kagame, apporte l’existence des idées universelles chez les Bantu (2) 


Son apport à l’histoire universelle
 

L’œuvre de Kagame estégalement une source de référence pour l’histoire du Rwanda.

En 1952, Kagame présente les institutions administratives et militaires du Rwanda précolonial en accordant une grande place à l’organisation pastorale dans son livre Le code des Institutions politiques du Rwanda précolonial.

Ensuite, dans son ouvrage L’Histoire des Armées bovines de l’Ancien Rwanda, Kagame étudie les noms des formations bovines officielles du Rwanda avant 1900.Il traite également de la chronologie del’histoire précoloniale du Rwanda en 1959 dans La notion de généalogie appliquée à la généalogie dynastique et à l’histoire du Rwanda des X-XIe siècle à nos jours.

Enfin, dans son Abrégé de l’Ethnohistoire du Rwanda, il élabore une synthèse des traditions historiques conservées par le royaume des Banyiginya du Rwanda en prenant le règne de MutaraIII Rwogera, qu’il situe en 1853. 

Pour conclure,Alexis Kagame a le mérite d’avoir posé de manière systématique la problématique de la philosophie africaine. Quant à ses ouvrages sur l’histoire du Rwanda, il est une référence important concernant la période précoloniale. L’apport de Kagame relève d’une ampleur colossale, comme en attesteBwanga Wa Mbenga Nyoli Boko : « En suivant les arcanes de la pensée de Kagame et en s’inspirant de l’histoire générale de la philosophie du langage, l’œuvre philosophique d’A. Kagame est bel et bien une philosophie du langage » (1)


Références
 du texte

- (1) Bwanga Wa Mbenga Nyoli Boko, Laphilosophie du langage d’ Alexis Kagame Contribution à la problématique sur la philosophie africain. Coll, Etudes africaines, Série Philosophie africaine. Paris,L’Harmattan, 2018.

-     (2) Kagame Alexis,  La Philosophie bantu-rwandaise de l’être. Paris, Académie royale des sciences coloniales, 1955 et Kagame Alexis, La Philosophie bantu comparée. Paris,Académie royale des sciences coloniales, 1970.  

-  (3) NkakaRaphael, Les sources de l’Histoire du Rwanda, textes inédits du cours d’Histoire. UNR Butare,1995. 

Références générales :

-          Bwanga Wa Mbenga Nyoli Boko, La philosophie du langage d’ Alexis Kagame Contribution à la problématique sur la philosophie africain. Paris, L’Harmattan, coll. « Etudes africaines, Série Philosophie africaine », 2018

-          Kagame Alexis,  La Philosophie bantu-rwandaise de l’être. Paris, Académie royale des sciences coloniales, 1955

-          Kagame Alexis,  La Philosophie bantu comparée. Paris,Académie royale des sciences coloniales, 1970.  

-          Kagame Alexis, Le code des Institutions politiques du Rwanda précolonial. Paris, Académie royale des sciences d'outre-mer. Classe des sciences morales et politiques, 1952.

-          Kagame Alexis, L’Histoire des Armées bovines de l’Ancien Rwanda. Paris, Académie royale des sciences d'outre-mer. Classe des sciences morales et politiques, 1961.

-          Kagame Alexis, La notion de généalogie appliquée à la généalogie dynastique et à l’histoire du Rwanda des X-XIe siècle à nos jours. Paris, Académie royale des sciences d'outre-mer. Classe des sciences morales et politiques, 1959.

-          Kagame Alexis,Abrégé de l’Ethnohistoire du Rwanda. Butare, EUR (Édition universelle du Rwanda), 1972.

-          Nkaka Raphael, Les sources de l’Histoire du Rwanda, textes inédits du cours d’Histoire. UNR Butare, 1995.

Please publish modules in offcanvas position.