Nord-Kivu : le ministre de l’intérieur annonce la suppression des services non nécessaires aux frontières

Nord-Kivu : le ministre de l’intérieur annonce la suppression des services non nécessaires aux frontières

Nord-Kivu : le ministre de l’intérieur annonce la suppression des services non nécessaires aux frontières

/ POLITIQUE / Friday, 25 December 2020 20:32

Par Gloire Malthus

Les services non essentiels seront supprimés aux frontières de la République démocratique du Congo (RDC). Cette décision a été réaffirmée, mercredi 23 décembre 2020, devant la presse par le Ministre en charge de l’Administration du Territoire et Décentralisation, Sécurité et Ordre public. Elle vise à réduire sensiblement le nombre de services ouvrant aux barrières en province du Nord-Kivu, pour permettre à la population de circuler librement et paisiblement. 

A l’issue d’une rencontre avec les représentants des services concernés, le Ministre Jean-Bosco SEBISHIMBO RUBUGA a annoncé une descente sur le terrain en vue de constater l’état de mise en œuvre de cette décision et prévenir les récalcitrants des sanctions qu’ils encourent. 

Plus d’un citoyen qui fait la navette entre les territoires congolais pour les provinces frontalières de la République du Rwanda et l’Ouganda se plaint d’une tracasserie sans pareille dans les carrés douaniers, surtout en cette période de pandémie de COVID19. 

Pour mettre un terme à ces dépassements portant préjudice à sa renommée, le gouvernement de la RDCa reconnu, dans sa politique douanière, que seuls cinq services sont encore autorisés d’œuvrer aux barrières. Ces services attitrés sont la Direction Générale de Douane et Accise (DGDA), la Direction Générale des Impôts (DGI), l’Office Congolais de Contrôle (OCC), le Service de Quarantaine Animale et Végétale (SQAV et la Direction Générale de Migration (DGM).  

Le secteur Douanier demeure encore en proie à des tracasseries qui seraient, selon des sources indépendantes,le fait d’éléments incontrôlés au sein des services dits apparents, auxquels s’ajoutent des services non apparents aux frontières, notamment la Police de Frontière, le Programme National d’Hygiène aux Frontières (PNHF), certaines associations des petits commerçants transfrontaliers et, en en haut de l’échelle, l’Agence Nationale de Renseignement souvent dénoncée par des rapports des agences de lutte contre la corruption qui œuvrent dans la région, à l’instar de l’Observatoire pour la Bonne Gouvernance et la Lutte Contre la Corruption (OBLC).  

A signaler, pour conclure, que la RDC partage des frontières avec le Rwanda, dans la partie sud de la ville de Goma par la Petite et la Grande barrière, la frontière de Bunagana, dans le territoire de Rutshuru, celle de KASINDI qui passe par la rivière SEMULIKI, en territoire de BENI seule province du Nord-Kivu où les tracasseries et la fraude douanière sont loin de taire leur nom. 

Please publish modules in offcanvas position.