Togo: la diaspora Togolaise et le mouvement la DMK du Dr Gabriel Agbéyomé Kodjo réclament la vérité des urnes des élections présidentielle 

Togo: la diaspora Togolaise et le mouvement la DMK du Dr Gabriel Agbéyomé Kodjo réclament la vérité des urnes des élections présidentielle 

Togo: la diaspora Togolaise et le mouvement la DMK du Dr Gabriel Agbéyomé Kodjo réclament la vérité des urnes des élections présidentielle 

/ POLITIQUE / Sunday, 23 May 2021 19:59
Par Telli Kodjogan
Le 22 février 2020, au Togo, le peuple togolais était appelé aux urnes pour élire leur président de la République.
Au terme de cette élection, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a proclamé Faure Gnassingbé vainqueur de l’élection, qui sera ensuite validée par la cour constitutionnelle.
Le candidat du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) qui a représenté la dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) le Dr Agbeyome Kodjo s'est à son tour autoproclamé vainqueur de cette élection présidentielle avec plus de 66% de suffrages exprimés. Il a souvent appelé la population à réclamer sa victoire et la vérité des urnes.
Les mobilisations au Togo ont été maîtrisées par les forces de l'ordre, émaillées de violences et d'arrestations des manifestants. Agbéyomé Kodjo, Brigitte ADJAMAGBO-JOHNSON de la CDPA, d'autres responsables des partis politiques qui ont formé la DMK ainsi que de nombreux partisans et militants se sont vus privés de liberté.
FAURE Gnassingbé, en visite officielle le 20 mai 2021 en Belgique, devait discuter avec le roi Philippe des Belges au sujet d'intérêt commun entre les deux pays pour ensuite poursuivre ses discussions avec les responsables des institutions européennes.
Les Togolais de la diaspora, venus de la France, de l'Allemagne, de la Suisse, de l'Angleterre et ceux qui résident en Belgique se sont réunis à la place Schuman devant la commission Européenne, et se sont manifestés contre Faure Gnassingbé et son régime en présence de Monseigneur Fanouko Kpodzro, qui a intronisé Agbéyomé Kodjo le candidat considéré selon les manifestants comme le président légitime du Togo.
Selon ces manifestants, Agbeyome Kodjo est le vrai Président démocratiquement du Togo. Ils demandent à Faure Gnassingbé de transférer le pouvoir de façon pacifique à Agbéyomé Kodjo et la libération des détenus politiques au Togo. Les manifestants ont également interpellé l'opinion internationale l'ONU et l'UE sur la grave crise politique qui déshumanise le peuple Togolais.
En conférence de presse au Press Club Brussels Europe après la manifestation, dans une déclaration liminaire intitulée " Appel vibrant à l'UE et à l'ONU pour une sortie de crise pacifique au Togo ", le gouvernement du Dr Agbeyome Kodjo et la Dynamique Monseigneur Kpodrzo ont qualifié le quatrième mandat de Faure Gnassingbe d'un coup d'Etat électoral, militaire et judiciaire.
Pour éviter un bain de sang au Togo, le gouvernement d'Agbeyome kodjo et la DMK appellent la commission et le Parlement européen pour que l'Union Européenne (UE) prenne enfin une mesure dans la grave crise politique Togolaise et joue un rôle de facilitation de concert avec l'ONU en usant de tous les leviers pour que s'ouvrent en territoire neutre hors de l'espace CEDEAO des négociations directes entre le gouvernement d'Agbeyome kodjo, la DMK et le régime de FAURE GNASSINGBE et de fait du Togo en vue d'une sortie de crise pacifique.
Pour rappel, le 14 mai 2021, le gouvernement d'Agbéyome kodjo et la DMK ont publié un mémorandum de sortie de crise pacifique au Togo qu'ils ont transmis aux représentants du G5 à Lomé et à l'international à la Commission Européenne au conseil européen, au parlement européen et aux Nations Unies.

Author

Super User

Super User

Please publish modules in offcanvas position.