Quand l’Afrique vient au secours de la crise en Afghanistan

Quand l’Afrique vient au secours de la crise en Afghanistan

Quand l’Afrique vient au secours de la crise en Afghanistan

/ POLITIQUE / Wednesday, 01 September 2021 09:13
source photo: franceinfo

Par Gloire MALTHUS

La situation devient de plus en plus catastrophique dans ce pays du Proche-Orient depuis le dernier bombardement de l’aéroport de Kaboul, capital de l’Afghanistan, qui a fait un bilan provisoire de 85 morts parmi lesquels près de 13 soldats des Forces Américaines. Pour secourir ceux qui fuient la calamité, le berceau de l’humanité sert de transit.

Plusieurs organisations du système des Nations Unies crient déjà à une catastrophe humanitaire qui hante des milliers d’Afghans, sur qui pèse une importante pression de radicaux talibans sous le label du groupe « État Islamique. »

Parmi les premiers pays à manifester leur volonté à accueillir des réfugiés venant de ce pays, l’Ouganda a accepté d’accueillir moins de deux millions de personnes.

Le pays de Yoweri MUSEVENI a une capacité d’accueil de 1,4 million ; ce qui fait de lui l’un de principaux pays d’Afrique centrale reconnu mondialement pour accueillir des réfugiés. Le pays l’a prouvé en accueillant des réfugiés venus de la République démocratique du Congo et d’autres pays de l’Afrique sub-saharienne.

Dans un communiqué, Kampala, par le biais de son ministère des Affaires Etrangères a annoncé cette disponibilité d’hospitalité, qui du reste demeure diversement commentée sur le continent.

Ce pays d’Afrique a reçu la confiance de Washington DC pour accueillir des réfugiés en transit pour le pays de l’Oncle SAM en palliative à la fermeture des frontières proches de l’Afghanistan : notamment le Pakistan, l’Iran, le Turkménistan où femmes enceintes et enfants ne peuvent pas trouver asile, écrivent des rapports d’humanitaires.

L’Afghanistan devient de plus en plus la proie à une guerre de psychologie où tout le monde prétend occuper le territoire, selon le Chef de Travaux Jean-Claude NGOY, Enseignant à la Faculté des Sciences Politiques de l’Université de Goma.

Il y a quelques semaines Washington annonçait le retrait des troupes alliées de l’Afghanistan le 31 août 2021. 

Please publish modules in offcanvas position.