Soudan : Abdallah HAMDOK revient à la primature contre la rue

Soudan : Abdallah HAMDOK revient à la primature contre la rue

Soudan : Abdallah HAMDOK revient à la primature contre la rue

/ POLITIQUE / Friday, 26 November 2021 12:53
source photo: actufirst
Par Gloire MALTHUS

Après plusieurs semaines de manifestations et de répression sanglante par le gouvernement militaire, le Premier ministre sud-soudanais Abdallah Hamdok, s’est engagé ce dimanche 22 novembre à reprendre son poste après avoir signé un accord de paix avec le général putschiste Abdel Fattah al-Burhane. Mais cette entente n'a pas calmé les Soudanais qui ont continué à manifester par milliers contre le putsch dans les rues de Khartoum et dans le reste du pays.

La position de HAMDOK est balayée d’un revers de la main par les manifestants qui, tête à tête tenant entre les deux antagonistes, désormais partenaires, barricadaient le palais présidentiel de Khartoum, devant lequel les forces de sécurité les ont dispersés à coup de gaz lacrymogène

En effet, un autre manifestant a été tué, s’ajoutant à une autre quarantaine de morts et de blessés qui portent dorénavant la qualité de « martyre » de la répression du régime Burhane

HAMDOK paraît de nos jours loin de représenter l’image du pouvoir civil que les soudanais réclament au lendemain du coup d'État du 25 octobre qui a mis fin aux 30 ans de régime de dictature du Président Omar el-Béchir.

Bien auparavant, les organisations à la tête de la révolte de 2019 anti Béchir ont annoncé refuser tout accord qui maintiendrait les putschistes au sein du gouvernement de transition.

Le général Burhane a promis de libérer toutes les autorités civiles mises aux arrêts depuis le putsch du 25 octobre.

En dépit de la pression populaire, Hamdok apparaît pour le quartier général de Burhane comme un homme épris de « patience ».

Le bilan avancé par des sources civiles à la suite de la répression des manifestations reste de loin critiqué par les sources policières qui, au-delà de nier le fait d’avoir tiré sur des manifestants, avancent un chiffre de 30 personnes décédées.

Please publish modules in offcanvas position.