République Dominicaine: 10836 cas de santé mentale signalés en un an, le sénateur Franklin Peña présente un projet-loi

République Dominicaine: 10836 cas de santé mentale signalés en un an, le sénateur Franklin Peña présente un projet-loi

République Dominicaine: 10836 cas de santé mentale signalés en un an, le sénateur Franklin Peña présente un projet-loi

/ Santé / Thursday, 25 November 2021 18:31

source photo: RDL

La République Dominicaine qui fait face à une forte montée des cas de santé mentale a vu le sénateur Franklin Peña présenter un nouveau projet de loi qui devrait modifier la loi 12-06 portant sur la question. Ce projet vise à créer un système complet de santé communautaire qui devrait être présent dans toutes les provinces du pays. Cet État de la Caraïbe a enregistré 10836 cas de santé mentale dont 4839 cas d'anxiété.

Le sénateur Dominicain, Franklin Peña a présenté au sénat un projet de loi qui vise à renforcer les systèmes de santé communautaires et hospitaliers du pays.

Selon la présentation du législateur, le pays a enregistré entre mars 2020 et mars 2021 un total de 10836 cas relatifs à la santé mentale. 4839 cas d'anxiété, 2919 cas de trouble du sommeil et 1986 cas de dépression. Et les femmes sont la catégorie de la population la plus touchée par ces maladies.

Le parlementaire qui a fait savoir que ce nouveau fléau qui frappe le pays a des répercussions considérables sur la vie et les comportements des enfants au sein de la société appelle les autorités à bien canaliser les ressources disponibles afin de répondre à ce qu'il croit être une urgence sanitaire. "Nous demandons que les ressources appropriées soient canalisées pour faire face à la situation nationale en matière de santé mentale, en donnant la priorité aux soins communautaires et hospitaliers et en intégrant des technologies de santé innovantes pour le traitement de ces troubles dans le pays", a-t-il laissé entendre.

Selon l'homme de loi, cette modification( amendement) de la loi sur la santé mentale en vigueur dans le pays qu'il propose est un moyen de renforcer les capacités de prévention, de traitement des maladies liées aux troubles mentaux, mais aussi de lutter contre la stigmatisation dont sont souvent victimes les patients atteints.

Au cours de ces dernières années, la République Dominicaine connaît un taux de délinquance et de criminalité plus ou moins important. Comme le Département d'État Américain avait tenu à le rappeler au cours du mois d'octobre 2021.

Si les dominicains ne connaissent pas la même situation que leurs voisins Haïtiens en terme de niveau de gravité, ils font face à des cas d'assassinat, des crime passionnel et autres. Le dernier cas qui a retenu l'attention de plus d'un est l'assassinat du Major de l'armée dominicaine, José Ferreras Cuevas le 1er novembre dernier. Ces événements entre autres peuvent être à l'origine de bon nombre des dérèglements mentaux.

Jeff THES

Please publish modules in offcanvas position.