Football - Le tirage au sort des éliminatoires de la coupe du monde zone Europe effectué  Par Telli Kodjogan  

Football - Le tirage au sort des éliminatoires de la coupe du monde zone Europe effectué   Par Telli Kodjogan  

Football - Le tirage au sort des éliminatoires de la coupe du monde zone Europe effectué  Par Telli Kodjogan  

/ SOCIETE / Thursday, 10 December 2020 12:08

Par Telli Kodjogan  

Photos publiés par la-croix.com

L’Union Européenne de Football et Association (UEFA) a effectué ce Lundi 7 Décembre 2020 le tirage au sort des éliminatoires de la 22e édition de la coupe du monde de football Qatar 2022 zone Europe. 

Cette compétition organisée par la FIFA, réunie les meilleures sélections nationales des cinq continents. Elle se déroulera au Qatar du 21 novembre au 18 décembre 2022. 

La période inédite à laquelle se déroulera le tournoi est liée au climat du Qatar, une première dans l'histoire du football mondial. 

Les matches de ses éliminatoires auront lieu de Mars à Novembre 2021. 

La France et le Portugal respectivement championne du monde en titre et champion d'Europe héritent chacun d'un groupe abordable. 

Le tableau complet de ce tirage au sort : 

Groupe A : Portugal, Serbie, République d'Ireland, Luxembourg, Azerbaidjan.  

Groupe B : Espagne, Suède, Grèce, Géorgie, Kossovo. 

Groupe C : Italie, Suisse, Ireland du Nord, Bulgarie, Lithuanie. 

 Groupe D : France Ukraine Finlande Bosnie Herzegovine, Kazakhstan. 

 Groupe E : Belgique, Pays de Galles, République Tchèque, Biélorussie, Estonie.  

Groupe F : Danemark, Autriche, Ecosse, Israél, Iles Féroé, Moldavie.  

Groupe G : Pays-Bas, Turquie, Norvege, Monténégro, Lettonie, Gibraltar.  

Groupe H : Croatie, Slovaquie, Russie, Slovénie, Chypre, Malte.  

Groupe I : Angleterre, Polgne, Hongrie, Albanie, Andorre, Saint-Marin.  

Groupe J : Allemagne, Roumanie, Islande, Macedoine du Nord, Arménie, Liechtenstein. 

 

Le sélectionneur Français Didier Deschamps ne se précipite pas et ne veut pas mettre son équipe au dessus des autres de son groupe.  

« Le risque, c’est de se considérer plus forts que les autres. Être dans un groupe à cinq, je ne suis pas persuadé que ce soit un avantage ou un inconvénient. Le risque c’est toujours de se considérer plus forts que les autres. Certes, par ses résultats, la France est favorite, c’est l’étiquette qu’on aura. Mais il ne faudra pas négliger nos adversaires en pensant que, parce qu’on est plus forts sur le papier, le terrain va forcément nous donner raison », a-t-il indiqué. 

« L’interprétation d’un tirage, chacun peut en avoir une différente. On connaît nos adversaires, deux qu’on connaît très bien pour les avoir rencontrés récemment, à savoir l’Ukraine et la Finlande. L’équipe de France n’a jamais joué contre le Kazakhstan. Au-delà des adversaires, c’est le fait d’avoir des déplacements très longs, il faut attendre pour avoir le calendrier. Il y aura aussi le fait de jouer trois matchs en neuf jours en mars. Je ne vais pas sauter au plafond par rapport au tirage », a conclu le sélectionneur des tricolors. 

Pour mémoire, 13 des 55 équipes européennes engagées dans ces éliminatoires peuvent se qualifier. Les 10 premières de chaque groupe seront directement qualifiées. Les trois autres seront attribuées lors des barrages, qui auront lieu en mars 2022. 

Le Qatar, État pétrolier, mais surtout premier exportateur mondial de gaz naturel liquéfié, le pays a tout misé sur sa puissance financière et son positionnement géographique, au centre d'un marché télévisuel qu'il estime à près de 3,2 milliards de téléspectateurs, une estimation de la FIFA. 

Please publish modules in offcanvas position.