La ville Sainte de Kibeho, vers un avenir plein de pèlerins du Monde entier

La ville Sainte de Kibeho, vers un avenir plein de pèlerins du Monde entier

La ville Sainte de Kibeho, vers un avenir plein de pèlerins du Monde entier

/ SOCIETE / Saturday, 19 June 2021 12:36

Par Fulgence KAMALI

Située au Sud du Rwanda dans le district de Nyaruguru, la ville de Kibeho qui naguère était inconnue devient une destination touristique très prisée pour les chrétiens venus des quatre coins du monde. Avec la nouvelle route asphaltée, une grande cathédrale ainsi que d’autres infrastructures mises en place par le gouvernement rwandais, le tourisme religieux pourra connaître un grand essor dans quelques années au Rwanda.  

Le projet de construction de la « Basilique Notre-Dame de Kibeho », qui sera la plus grande église de l’Afrique Centrale et de l’Est, est estimé à 70 millions de dollars et prévoit un espace pouvant accueillir jusqu’à 10.000 pèlerins, des parkings pouvant recevoir 700 bus, 2000 voitures et des grands jardins pouvant accueillir environ 100.000 pèlerins à la fois. Cette grande église comblera le besoin d’avoir un plus grand espace pour les touristes religieux, ce que la Chapelle du Saint Sacrement ne pouvait plus assurer. 

Des projets de construction d’hôtels et de restaurants sont également en vue pour répondre à la demande des touristes, qui se comptent aujourd’hui entre 500.000 et 600.000 pèlerins chaque année. 

Les travaux de construction de routes asphaltées de 66 kilomètres qui mène à cette terre sainte sont presque terminés. Cette route qui a une largeur de sept mètres et une passerelle pour piétons, munis de lampadaires, coûtera environ 70 milliards de francs rwandais. Cela va certainement encourager les pèlerins dont le voyage durerait moins de 20 minutes alors qu’il fallait plus d’une heure pour aller de la Ville d’Huye vers Kibeho. La route va certainement devenir un catalyseur de développement de la ville de Kibeho.

Tout commence le 28 novembre 1981 quand la Vierge Marie est apparue à Alphonsine Mumureke, élève de l’école secondaire de Kibeho. Cette jeune élève de 16 ans déclarait avoir vu une dame d’une beauté sublime se présentant à elle comme la mère du Verbe, qu’elle n’hésite pas à identifier comme la Vierge Marie. En 1982, deux autres jeunes filles, Natalie Mukamazimpaka et Marie Claire Mukangango ont également affirmé avoir rencontré la mère de Jésus. Ces phénomènes extraordinaires sont interprétés comme des « miracles » par les pèlerins de l’époque. 

Ces apparitions, qui auront duré jusqu’en 1989, sont reconnues comme authentiques par l’Église du Rwanda et par le Pape Jean Paul II après une enquête canonique.

Please publish modules in offcanvas position.