RDC : Le Cardinal Laurent MONSENGWO PASINYA gravement malade

RDC : Le Cardinal Laurent MONSENGWO PASINYA gravement malade

RDC : Le Cardinal Laurent MONSENGWO PASINYA gravement malade

/ SOCIETE / Wednesday, 07 July 2021 18:35

source photo: VOA Afrique

Par Gloire MALTHUS 

Tous les projecteurs sont désormais tournés vers la santé de ce prélat catholique de 81 ans, baobab au sein de l’Église catholique en Afrique centrale et l’un des acteurs majeurs de l’histoire socio-politique de la République démocratique du Congo depuis les années 90.

Monseigneur Laurent MONSENGWO PASINYA pourrait être évacué à l’étranger pour des soins a annoncé un communiqué de l’archevêché de Kinshasa dimanche 04 juillet. Dans le document l’actuel Archevêque de la RDC, Mgr Fridolin AMBONGO BESUNGU, par l’entremise de son secrétaire chancelier, l’Abbé Georges NJILA, demande à tous les fidèles de prier pour le rétablissement de son Prédécesseur Mgr PASINYA.

Parti en retraite pour raisons d’âge, l’ancien Archevêque de Kinshasa retient encore l’attention de milliers des Congolais sur le rôle qu’il pourrait jouer dans l’organisation des élections démocratiques, transparentes et crédibles d’ici deux ans. Son rôle de conseiller en la matière demeure de plus en plus sollicité grâce à son expérience.

La santé de Mgr MONSENGWO commence à inquiéter plus de curieux, alors que l’énigme autour de la désignation du prochain président de la Commission Électorale Nationale Indépendante RD Congolaise par les 8 confessions religieuses, avec en tête l’Église catholique, n’est pas encore résolue parmi une dizaine de domaines pour lesquels le vieil Archevêque serait consulté.

Monseigneur Laurent MONSENGWO PASINYA, rappelons-le avait conduit à la destinée des séances de la Conférence Nationale Souveraine en 1990 qui étaient le début d’une démocratie confisquée pendant 3 décennies par l’ancien Président de la RDC.

Aujourd’hui encore, avant de rendre la crosse de l’archevêché de Kinshasa en 2018, ce prélat catholique était soupçonné d’être sur la liste des archevêques papables.

Le départ de Laurent MONSENGWO serait une perte énorme à la fois au sein de l’Église catholique de l’Afrique, spécialement celle de l’Afrique centrale ; mais surtout une énorme perte pour le développement de la RDC.

Please publish modules in offcanvas position.