Le père de famille africain

Le père de famille africain

Le père de famille africain

/ SOCIETE / Saturday, 31 July 2021 07:10

source photo: depositphotos

Par Moussa Diallo

Depuis l’Antiquité, le monde et particulièrement l’Afrique  vit dans une société patriarcale. Dérivée de patriarcat désigne dans les dictionnaires Le Littré et Larousse comme  « une dignité suprême ». Le patriarcat est une forme d’organisation sociale dans laquelle les hommes sont les détenteurs du pouvoir dans les maisons. Naturellement celui qui incarne ce pouvoir est  sans aucun doute le père  de famille ou chef de famille

Qu’est-ce qu’un père de famille ?

 Le père de famille ou chef de famille est  le garant de la sécurité alimentaire de ses membres.

 En effet, et même du point de vue religieux, le père a la charge d’entretenir ses enfants, épouses et toute autre  personne vivant dans le foyer. C’est lui qui, à  tout moment, est à la recherche de solution pour sa famille sans pour autant s’adonner à des basses mais par le travail. Quel que soit son statut social, il s’organise pour subvenir aux besoins alimentaires des leurs. La quasi-totalité des familles africaines sont dans la précarité, le manque et ceux qui dirigent les foyers même étant les patriarches n’ont pas de salaire . Ils ne comptent que sur l’hivernage pour les retombées des travaux champêtres.

 Le père de famille assure le port vestimentaire de tout membre de la famille. A l’occasion des fêtes religieuses les pressions sont énormes. Il a du mal à joindre tous les bouts. Jadis les fêtes étaient célébrées après la vente des produits des récoltes. C’était plus gérable. Aujourd’hui les saisons ont changé. Ces pères de famille sont dans le dénuement et ont besoin de soutien.

 Le père de famille est aussi un éducateur hors pair. En faite même dans le manque, il n’hésite pas exercer son pouvoir sur ses enfants et épouses pour mieux les éduquer. Au sens large , il leur inculque le savoir vivre qui se transforme en savoir agir . Par exemple, chaque membre de la famille salue son aîné au réveil, se tient debout pour accueillir un visiteur, accepte les commissions des aînés  sans rechigner, fait les travaux domestiques convenablement. Quand papa ou les personnes âgées ont des invités, il est demandé aux jeunes de se déplacer, de ne pas écouter les causeries des adultes. Le respect des anciens et les pratiques religieuses font partie de cette éducation. Aux plus jeunes on leur interdit les injures et les invectives.

 Le père de famille est aussi un régulateur social et familial. Comme il est détenteur des pouvoirs, il reçoit les complaintes et les solutionne. La gestion des conflits lui est exclusivement réservée. Dans l'impartialité, il règle les conflits. Parfois il demande  aux plus jeunes de serrer la main des aînés en cas de conflits .Le chef de famille gère les désaccords  de main de maître.

 Il est aussi chargé de la santé des membres de sa famille.

Le patriarcat a eu comme conséquence le legs du pouvoir à l’aîné de la maison si c’est un  homme. Les femmes occupent toujours le second rang.

En Afrique les rôles sont inversés puisque les coûts de la vie ne connaissent pas de patriarche. Les sociétés sont plutôt matriarcales car ce sont les femmes  qui occupent les rôles de chefs de famille. On les appelle mères de famille .Pour bon nombres de maisons, les femmes ont ravi la vedette aux hommes. D’ailleurs l’éducation des filles leur a toujours été confiée. De nos jours, ce sont les femmes qui gèrent les maisons. Les paradigmes ont changé .Les besoins fondamentaux (boire, manger, se vêtir et se soigner) sont devenus les leurs .Les sociétés sont-elles devenues matriarcales ?

 

Please publish modules in offcanvas position.