COMMUNIQUE: JIFA

COMMUNIQUE: JIFA

COMMUNIQUE: JIFA

/ SOCIETE / Thursday, 05 August 2021 19:29

Juillet 2021

Sincères remerciements

Qu’est ce que la JIFA ?

On en parle peu, mais son intuition première remonte pourtant à il y a un peu plus de cinquante ans...

Le 31 juillet a été consacré "Journée de la femme africaine" à l’occasion du premier congrès de l’Organisation Panafricaine des Femmes (PAWO

en anglais) qui s'était tenu à Dakar, au Sénégal, le 31 juillet 1974.

La date historique de 1962 souvent retenue pour cette journée est le 31 juillet 1962. Ce jour là, à Dar es Salaam (Tanzanie), des femmes de tout le continent africain s'étaient réunies pour la première fois et avaient créé la première organisation de femmes, la "Conférence des Femmes Africaines" (CFA).

Un rôle de pionnières…

Le rôle historique joué par les femmes en Afrique témoigne de leur capacité de réaliser et conduire les changements sur le continent. Souvenons-nous que les peuples africains se libéraient alors peu à peu de la tutelle des pays colonisateurs.

La libération totale du continent africain, l'élimination de l’Apartheid et l'instauration d'une justice commune qui défende les droits de l'Homme en tant qu'être humain, devenaient alors les objectifs prioritaires du mouvement.

Du chemin a été parcouru, du chemin reste à parcourir!

Les 30 et 31 juillet 2021, le MMFLP a organisé plusieurs tables rondes en ligne dont le thème principal était « Femmes africaines, actrices du développement ».

Etaient connectés le vendredi 30 juillet 2021 à la première table ronde,

  • Mme Sacha Alanoca, Senior AI Pollicy researcher at The Future Society,

  • Mme Favour Borokini, Affiliate at The Future Society, Data and Digital Rights Researcher at Pollicy,

  • Mme Vidharshini Ferolloc, Directrice communication corporate et coach en développement personnel,

  • M. Dab Khibunda, Fondateur des forums locaux numériques, Lubumbashi/RDC,

  • M. Douglas Mbiandou, CEO d’OBJIS et président de 10000codeurs.

Le samedi 31 juillet 2021, plusieurs tables rondes en ligne se sont tenues avec des sous-thèmes spécifiques. Elles ont été animées par Mme Ingrid Misse Bebe, conférencière, sophrologue et présidente de la plateforme Women’s story.

Lors de l’ouverture de la JIFA, étaient connectées,

  • Mme Aicha Bacha, Secrétaire générale du MMFLP et coordinatrice MMFLP Maroc et Benelux,

  • Mme Marthe Dèdè Koïvogui, Présidente et fondatrice du MMFLP, de l’OMEGA et du CIFLE, chargée des relations internationales et de l’égalité femmes-hommes,

  • Mme Fanta Bayo-Leveque, Responsable MMFLP chargée de la communication, de l’organisation des évènements et du marketing.

Au cours de la table ronde, dont le sous-thème était « Le rôle du parti politique et/ou de l’état dans la promotion de la femme africaine », nous avons eu l’honneur d’accueillir

  • Mme Zaia Boughilas, Femme politique Française et entrepreneure

  • Mme Mama Doucouré, Conseillère municipale déléguée aux droits des femmes, à la lutte contre les violences faites aux femmes et les discriminations,

  • Mme Makalé Camara, Femme politique guinéenne, ancienne ambassadrice de Guinée, ancienne ministre et ancienne candidate à l’élection présidentielle en Guinée.

La table ronde suivante était dédiée au rôle des institutions financières et internationale dans la promotion de la femme africaine avec

  • Mme Agnès Ounounou, Cheffe d’entreprise et Vice-Présidente MMFLP chargée des Finances,

  • Dr Jeanne Manguet, Responsable Genre à Plan International en Guinée.

Ensuite, Mme Céline Bardet, Juriste internationale et fondatrice de l’ONG « We are NOT weapon of war » est intervenue dans le cadre des violences faites aux femmes dans les zones de conflits.

Nous avons poursuivi cette JIFA avec un table ronde dans laquelle les coordinatrices et référentes pays du MMFLP ont exposé leurs recherches sur « l’impact de la Covid-19 sur la femme africaine ». Etaient connectées

  • Mme Fanta Fané – Côte d’Ivoire

  • Mme Rokiatou Diakité - Mali

  • Mme Martine Yabre – Burkina-Faso

  • Mme Adeline Negob - Tchad

  • Mme Ndèye Ndoye Abasse - Sénégal

  • Mme Aminetou Sidi - Mautritanie

  • Ms Lamisi Adene - Ghana

  • Mme Soad Chentouf - Maroc

  • Mme Tantely Hanitriniony Ranaivoarison - Madagascar

  • Mme Marilyse Agbayahoun - Bénin

  • Mme Merem Tahar – Niger, Lybie, Soudan

Nous avons continué avec une table ronde consacrée au rôle de la famille dans la promotion de la femme africaine avec notamment

  • Mme Eunide Innocent, Ex-ministre à la condition féminine à Haïti, membre du club des anciennes ministres et des secrétaires d’état d’Haïti et directrice exécutive de la POFHAD,

  • Dr Morissanda Kouyaté, Directeur exécutif du centre inter-africain et lauréat 2020 du prix Nelson Mandela des Nations Unies,

  • Mlle Kadiatou Konaté, Présidente par intérim du Club des Jeunes Filles Leaders de Guinée et ambassadrice de l’OMEGA.

Après les tables rondes, trois femmes au parcours inspirant sont intervenues dans le cadre des « Success stories » dont

  • Mme Djenabou Diallo, ingénieure agronome et chercheuse spécialisée Café et Cacao. Fondatrice de Zeïna Cacao en Guinée,

  • Mme Faima Diawara, CEO and Founder of Kunfabo (téléphonie mobile),

  • Mme Roberta Annan, Founder and managing partner at Annan Capital Partners.

La JIFA 2021 s’est terminée avec une intervention de Mme Lihle Mancoba, première secrétaire de M. l’Ambassadeur d’Afrique du Sud en France, par la conclusion et les mots de remerciements du MMFLP par Mme Aicha Bacha et avec 2 animations musicales interprétées par

  • Mme Zalyka Dos Anjos, artiste et chanteuse de la Guinée-Bissau,

  • Mme Rita Romain, artiste et chanteuse originaire des Seychelles.

Par ces différentes tables rondes avec des panélistes spécialisés dans leurs domaines qui ont animé la JIFA 2021, le MMFLP poursuit ses actions pour les femmes africaines, caribéennes et celles issues de tout horizon avec comme objectif de mettre en avant le leadership, l’émancipation, la transformation et la digitalisation.

Au nom des membres du Bureau exécutif, le MMFLP adresse ses sincères remerciements à tous les panélistes présents lors des tables rondes, à tous ses partenaires qui ont contribué au succès de la JIFA en ligne et à tous ceux qui nous suivent.

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous portez à notre combat.

Les membres du bureau Exécutif

Mme Marthe Dèdè Koïvogui, Présidente et fondatrice du MMFLP, chargée des relations internationales et de l’égalité femmes-hommes,

Mme Agnès Ounounou, Vice-Présidente, chargée des Finances

Mme Aïcha Bacha, Secrétaire Générale du MMFLP et coordinatrice Maroc et Benelux, Mme Lydia Antoine, Responsable MMFLP de la commission Médias

Mme Fanta Bayo-Leveque, Chargée de la Communication, Organisation des évènements et Marketing

Please publish modules in offcanvas position.