Octobre, Mois De La Langue Et La Culture Créole, L'AKA En Appelle À Combattre La Diglossie Pour Un Changement De Statut Réel

Octobre, Mois De La Langue Et La Culture Créole, L'AKA En Appelle À Combattre La Diglossie Pour Un Changement De Statut Réel

Octobre, Mois De La Langue Et La Culture Créole, L'AKA En Appelle À Combattre La Diglossie Pour Un Changement De Statut Réel

/ SOCIETE / Sunday, 17 October 2021 20:20

source photo: nofi media

 

Par Jeff THES 

Depuis 1983, le 28 octobre est consacré à la célébration de la culture et de la langue créoles à travers le monde. En 2002, à Montréal, et dans d'autres communautés créolophones, tout le mois d'octobre est dédié à cette langue de souche française qui est parlée par plus de 15 millions de personnes . Cette année, les responsables de l'Académie du Créole Haïtien( Akademi Kreyòl Ayisyen, AKA) ont profité de ce mois pour valoriser la langue au sein des institutions et dans la production d’œuvres littéraires et scientifiques.

  

Si le créole, dans toute sa diversité, est parlé par plus de 12 millions de personnes en 2020 selon une estimation de l'Université de Montréal - un chiffre sous-évalué, d'après certains défenseurs -,  il n'en demeure pas moins une langue marginalisée, même à Haïti, où elle est la langue maternelle d'une population estimée à plus de 11 millions d'habitants.

 

Malgré les efforts effectués par les défenseurs du créole dont le professeur Robert Chaudenson, spécialiste des créoles de souche française et le professeur haïtien Yves Déjean, qui selon le linguiste Zéphyr Lemète a passé toute sa vie à travailler pour une créolisation du système éducatif haïtien, nous ne sommes pas encore en mesure de présenter les résultats escomptés. Toutefois, il ne fait aucun doute que le statut de cette langue n'est pas ce qu'il a été il y a 30 ou 40 ans de cela.

 

Après maintes batailles : la création de l'Académie du créole haïtien, "Akademi Kreyòl Ayisyen an, AKA" en 2014.

 

 Entre les dires des dirigeants et leurs pratiques en ce qui concerne la mise en valeur du créole, il y a une montagne de différence. Aux États-Unis d'Amérique et dans certains autres pays de l'Amérique, l'État fait de son mieux pour utiliser les langues respectives des communautés lorsqu'il doit s'adresser à elles. Cependant, en dépit du fait que l'Organisation des Nations Unies (ONU) souhaite le respect des valeurs de tous les peuples, même au sein des organisations régionales dont le CARICOM, le créole est loin de s'imposer sur le plan administratif.

  

L'AKA, invite tout le monde à écrire en créole

  

Fort du constat de la diglossie dont est victime le créole dans nos sociétés, notamment à Haïti, l'Académie du Créole Haïtien encourage les intellectuels à écrire en créole, afin que cette langue puisse intégrer normalement le domaine de la transmission du savoir et ne plus être considérée comme une langue inférieure par rapport au français.

 

A Haïti, le Ministère de la Culture et de la Communication ( MCC) et l'AKA ont lancé le mois du créole le 7 octobre dernier sous le terme : " Langue créole partout et sans discrimination ( Lang kreyòl tout kote san fòs kote en Créole Haïtien)", soit l'expression d'un appel à résoudre un problème fort présent chez les peuples créolophones de l'Amérique.

 

 Le Ministre Jean Emmanuel Jacquet, lors de la cérémonie d'ouverture du mois créole de cette année, a déclaré qu'il était nécessaire que les documents officiels soient rédigés aussi bien en créole qu’en français.

 

Au-delà de la célébration internationale tous les mois d'octobre, il convient de nous demander s'il ne faut pas une place pour le créole au sein des institutions régionales, continentales et Internationales.

Please publish modules in offcanvas position.