Venezuela: taux d'inflation exagéré, sanctions, jusqu'où peut aller le bras de fer entre le président Maduro et l'opposition

Venezuela: taux d'inflation exagéré, sanctions, jusqu'où peut aller le bras de fer entre le président Maduro et l'opposition

Venezuela: taux d'inflation exagéré, sanctions, jusqu'où peut aller le bras de fer entre le président Maduro et l'opposition

/ POLITIQUE / Friday, 07 January 2022 12:56

source photo:L'Express

 

Par Jeff THES

La dernière décennie a vu la situation économique du peuple vénézuélien détériorer d'une manière exponentielle en dépit des réformes entamées par le pouvoir de Maduro. Les sanctions, les gels dont est victime ce pays et qui se sont multipliés depuis l'auto-proclamation de l'opposant Juan Guaìdo ne sont pas sans conséquence. Et pourtant les deux hommes sont toujours à couteaux tirés en ce début d'année.

 

Partout le nouvel an est le moment des grands bilans pour les gouvernements afin de faire une projection pour la nouvelle année. Le Venezuela boycotté par une bonne partie de la communauté internationale peut-il se permettre un tel luxe?

 

Ce pays, l'un des grands producteurs de pétrole qui alimentait bon nombre de pays de l'Amérique Latine notamment ceux de la Caraïbe avec le fameux programme baptisé Petrocaribe, est maintenant en difficulté économiquement.

 

La bataille acharnée entre le Président Nicolas Maduro et l'ex président de la chambre des députés Juan Guaìdo a pris une autre tournure lorsque ce dernier s'est autoproclamé président ad interim du pays le 23 janvier 2019 et allait avoir le soutien de la grande partie de l'international dont l'Organisation des États Américains, OEA.

Dès lors le gouvernement chaviste s'est vu attirer toute une pluie de sanctions économiques. Désormais, Guaìdo est reconnu comme le seul représentant du Venezuela et appelé à monter son gouvernement. Après dénonciations de tentatives de coup d'État, stratégies militaires, et avec la foi du peuple Vénézuélien dans l'idéologie de Chavez, le pouvoir résiste.

 

Cependant, les deux hommes ne sont pas prêts à mettre fin à cette guerre.

Cette année encore, alors que Maduro promet de nouvelles mesures afin de relever l'économie du pays qui connaît un taux d'inflation galopant, le député en a profité pour confirmer son titre de président par intérim qu'il s'est attribué il y a trois ans et promet de combattre le pouvoir de Nicolas Maduro qu'il n'a pas cessé de qualifier de dictature.

 

Mais, la population reste la véritable victime. C'est elle qui porte le poids des sanctions économiques. C'est elle qui a dû faire face à ce mode de vie devenu très difficile. Jusqu'au mois de mai 2021, le pays avait connu un taux d'inflation de plus de 250%. Alors que toutes les richesses du pays sont sous le contrôle de l'opposition qui n'a aucun pouvoir dans le pays.

La grande question reste et demeure de savoir jusqu'où va cette guerre.

Please publish modules in offcanvas position.