Lloyd Austin, premier Afro-Américain à la tête du Département de la Défense des États-Unis

Lloyd Austin, premier Afro-Américain à la tête du Département de la Défense des États-Unis

Lloyd Austin, premier Afro-Américain à la tête du Département de la Défense des États-Unis

/ POLITIQUE / Friday, 29 January 2021 20:37
Par Docteur Léonard Nduwayo 

Chaque chose a un début, dit-on. En 2008, les États-Unis ont élu à la tête du pays Barack Obama, premier président noir à gouverner les États-Unis. 2021 aura aussi marqué plus d’un, non pas par l’absence du président sortant lors de la prestation de serment mais plutôt par la nomination d’un Noir au poste de Secrétaire à la Défense des États-Unis. Cela fait du général Austin, le premier Noir à diriger le Département de la Défense dans l’histoire des USA. Le président démocrate Joe Biden a nommé un Noir à la tête du Pentagone, le Département de la Défense des Etats Unies d’Amérique. Les médias ont traité cette nomination comme un événement. Placer le général quatre étoiles Lloyd Austin à la tête de cet important secrétariat (ministère) est certes une première, mais Georges Walker Bush avait fait nettement mieux en nommant deux Noirs à deux postes clés de l’administration américaine, à savoir, Colin Powell au poste de Secrétaire d’Etat (Ministre des affaires étrangères) et Condoleezza Rice au poste stratégique de Conseillère à la sécurité nationale. Il faut rappeler que Colin Powell, général quatre étoiles également, a été le premier Noir à occuper le poste de chef d’État-major au sein de l’armée américaine. De plus, au-delà de ce coup médiatique, le curriculum vitae (CV) du général Lloyd Austin montre qu’il a été nommé en grande partie pour ses compétences et non pour sa couleur de peau. Il faut rappeler également que, dans l’histoire des États-Unis d’Amérique, l’armée américaine fut, durant des décennies, un bel ascenseur social pour la communauté afro-américaine. Qu’ils aient combattu dans des unités ségréguées ou non, les soldats noirs ont participé à toutes les grandes guerres américaines telles que la guerre de sécession et la deuxième guerre mondiale. Pendant la guerre de sécession, environ 186.097 Afro-Américains étaient incorporés dans l’armée de l’Union. Une partie importante des « United States Colored Troops » ainsi que d’autres volontaires noirs ont péri dans le Nord des USA. On parlera, en seconde guerre mondiale, du rôle qu’ont joué les Montford Pointers et les Tuskegee Airmen. Les premiers ont participé à la conquête de l’île d’Okinawa dans la guerre du Pacifique et une grande partie déployée à l’étranger. Plus connu que les Montford Pointers, l’escadron de pilotes afro-américains de l’US Army Air Corps qui s’occupait de l’entretien des avions de combat dans l’Alabama est devenu une unité de combat qui s’est distinguée pendant la seconde guerre mondiale. Elle portait le nom de Tuskegee Airmen.

En conclusion, nommer un Noir au Pentagone ou à la tête de l’armée américaine n’a rien d’exceptionnel. Ce n’est que la reconnaissance d’un talent issu d’une minorité qui a servi loyalement la nation américaine depuis sa création jusqu’à nos jours. Un Noir a déjà occupé le poste de Commandant en chef de l’armée à la Maison Blanche, un certain Barack Obama. Il n’y a rien d’étonnant qu’un Noir Américain dirige le Pentagone, en espérant seulement que la nomination du général Lloyd Austin ne soit un choix cosmétique.

Please publish modules in offcanvas position.