Nicaragua: Sans aucune surprise, le président Daniel Ortega réélu pour un quatrième mandat de 5 ans avec 75% des voix

Nicaragua: Sans aucune surprise, le président Daniel Ortega réélu pour un quatrième mandat de 5 ans avec 75% des voix

Nicaragua: Sans aucune surprise, le président Daniel Ortega réélu pour un quatrième mandat de 5 ans avec 75% des voix

/ POLITIQUE / Tuesday, 09 November 2021 13:35

source photo: Libération

Sous haute sécurité, loin de beaucoup d'observateurs internationaux, l'élection présidentielle au Nicaragua s'est déroulée comme prévue, le 7 novembre dernier. Les premiers résultats officiels du tribunal électoral ont donné le président sortant Daniel Ortega vainqueur avec 75% des voix.

Les élections ont bien eu lieu au Nicaragua ce dimanche. Avec les principaux opposants en prison ou en exil, le leader du Front Sandiniste pour la Libération Nationale (FSLN) à la tête du pays depuis 2007 a remporté la bataille électorale, selon les premiers chiffres officiels basés sur 49% des bureaux de vote.

Si le tribunal électoral du pays parle d'un taux de participation de 65,34%, Urnas Abiertas, un organe réputé proche de l'opposition politique, fait état d'un taux d'abstention de 81,5%, basé sur les données de 1450 observateurs non autorisés( Le Figaro).

Quelle garantie démocratique?

Depuis la répression des manifestations anti-gouvernementales de 2018 qui aurait conduit à plusieurs centaines de morts et d'arrestations, les organisations internationales avaient pris leurs distances avec le régime de Daniel Ortega. Et avec l'arrestation de sept principales figures de l'opposition au cours des 5 derniers précédant les scrutins, l'organisation de ces élections était déjà vue comme un prétexte du président pour se donner un quatrième mandat consécutif. Et l'OEA et l'Union Européenne l'avaient qualifiée de farce.

Alors que les opposants qui ont été déclarés favoris étaient accusés de trahison envers la patrie, le président et sa femme vice-présidente depuis 2017 se sont assuré une réélection sans trop grandes difficultés.

Joe Biden et Nicolas Maduro à couteaux tirés

Ces élections sont aussi un nouveau terrain où s'affrontent le président américain Joe Biden et celui du Venezuela.

Biden au cours de ces derniers mois avait appelé à l'organisation d'élections inclusives et démocratiques. Appelant ainsi le président à reconsidérer ses décisions contre les membres de l'opposition. Ce que le chef d'État Vénézuelien considère comme une tentative d'ingérence de la part des Américains.

Rappelons qu'en 2019 les principales organisations internationales dont l'OEA et l'UE avaient soutenu l'opposant Juan Guaidó qui s'est autoproclamé président par intérim de la République Bolivarienne le 23 janvier de cette même année contre le président démocratiquement élu, Nicolas Maduro.

Jeff THES

Please publish modules in offcanvas position.