Vaccins COVID-19, comment s’y retrouver ?

Vaccins COVID-19, comment s’y retrouver ?

Vaccins COVID-19, comment s’y retrouver ?

/ Santé / Thursday, 28 January 2021 13:04
Par Dr Léonard NDUWAYO

Chef du Pôle de Prévention et d’Education du Patient

Alors que les vaccinations contre le SARS-Cov-2, responsable de la COVID-19, ont commencé partout dans le monde, notamment dans les pays développés, des questions restent posées et les vaccino-sceptiques qui n’ont pas baissé les bras s’en prennent à cœur joie sur les réseaux sociaux. Tour d’horizon sur une vaccino-sphère qui compte plus de 200 candidats vaccins en cours de développement et dont la communication est contrôlée par les laboratoires pharmaceutiques et les responsables politiques.

 

Processus de développement d’un vaccin

 

Le processus habituel de développement d’un vaccin prend entre 10 à 15 ans. Mais en cas de situation d’urgence à cause d’une épidémie ou une pandémie, le processus est raccourci de 12 à 24 mois. Les vaccino-sceptiques et les anti-vaccins classiques reprochent aux laboratoires pharmaceutiques d’avoir développé le vaccin contre la COVID-19 en très peu de temps. Les laboratoires et certains scientifiques spécialistes des vaccins se défendent en expliquant que le nouveau procédé de fabrication des vaccins, sur base d’ARN messager, permet un développement rapide d’un vaccin antiviral dès que le séquençage du génome du virus est connu. Or le séquençage du génome du virus SARS-Cov-2 est connu depuis janvier 2020 grâce notamment aux travaux antérieurs sur le SARS-Cov identifié en 2003 et le MERS-Cov identifié en 2012, trois coronavirus émergents associés à des épidémies mortelles.

 Le processus habituel de développement d’un vaccin d’une durée normale de 10 à 15 ans se résume alors en la phases « préclinique » (Etudes in vitro et modèles animaux) à la phase « Production, surveillance post-AMM », en passant par la « phase clinique 1» (dite de Sécurité, avec des tests sur des dizaines de volontaires), « Phase clinique II » (Sécurité et immunogénicité, centaines de volontaires), « Phase III clinique (Efficacité et sécurité, milliers de volontaires) et enfin la phase « AMM » (Autorisation de mise sur le marché).

Le développement d’un vaccin en situation épidémique (12 à 24 mois) lui, est une sorte de « raccourci » comprenant la phase clinique (1, 2 et 3, cette dernière concernant une dizaine de milliers de volontaires), l’AMM conditionnelle et la « production, surveillance post-AMM conditionnelle ».

L’accélération du développement d’un vaccin en période d’épidémie ou de pandémie est due à la combinaison des phases, aux pré-autorisations, et à la fabrication à grande échelle.

 

Combien y a-t-il de vaccins contre la COVID-19 ?

 

Plus de 200 vaccins contre la COVID 19 sont en cours de développement dans le monde avec différentes techniques. Une dizaine de vaccins sont en dernière phase de recherche permettant de connaître leur efficacité et les effets secondaires. Les 3 premiers vaccins disponibles dans les pays occidentaux sont les deux vaccins à ARN-messager (Pfizer-BioNTech et Moderna) et le vaccin selon la technique classique à base de virus du rhume développé par le laboratoire suédo-britannique AstraZeneca en association avec l’Université d’Oxford déjà autorisé au Royaume Uni.

AstraZenica a déposé une demande de mise sur le marché conditionnelle de son vaccin en Europe, à l’Agence européenne des médicaments. Cette agence basée à Amsterdam aux Pays -Bas pourrait prendre sa décision le 29 janvier.

La Russie a autorisé sur son territoire son vaccin Spoutnik V développé par l’Institut de recherche médicale russe, Gamaliya. Les autorités russes revendiquent une efficacité de 92 % pour leur vaccin. Comme celui d’AstraZeneca, le vaccin Spoutnik V est développé à partir du virus du rhume.

La Chine a frappé plus fort en développant 5 vaccins dont Sinovac développé par la société biopharmaceutique, CoronaVac, et un autre du groupe pharmaceutique Synopharm.

L’Inde a également développé son vaccin BharatBiotech.

L’Iran n’a pas autorisé sur son territoire l’utilisation des vaccins américains. Il aurait développé son propre vaccin. On ne connait pas très bien le mode de fabrication des vaccins chinois, iraniens et indiens.

 

Quelle est l'efficacité des vaccins déjà autorisés dans certains pays ?

 

L’efficacité des vaccins déjà autorisés est très variable. Pour le vaccin Pfizer-BioNTech déjà utilisé en Amérique, Royaume Uni, Europe, et Israël), elle serait de 95 % à raison de 2 doses prises à 21 jours d’intervalle.

Les fabricants du Vaccin Moderna utilisé en Amérique et en Europe revendiquent une efficacité de 94,5 % à 2 doses prises à 28 jours d’intervalle. Pour les autres, cette efficacité est de 92 % (Spoutnik V, Russie, doses non connues), 79,5 % (Synopharm, Sinovac, Chine, doses non connues), 70 % (AstraZeneca-Oxford, Royaume Uni, 2 doses) et le vaccin BharatBiotech (Inde, à l’efficacité controversée et doses non connues).

Le nombre d’injections nécessaires pour le vaccin à ARN est de 2 injections à 3-4 semaines d'intervalle. Les effets secondaires sont cependant mineurs (allergie, douleur locale).

 

Combien de temps sommes-nous protégés ?

 

La durée de protection par le vaccin n’est pas bien connue. Elle serait de 8 mois selon certains scientifiques mais rien n’est sûr. Le vaccin sera-t-il périodique comme celui de la grippe ? Personne ne sait. Mais on sait déjà que le vaccin protégerait les poumons des formes graves et que le délai de protection est de 14 jours à partir de la deuxième injection.

 

Les autres vaccins attendus

 

L’on attend aussi l’arrivée sur le marché d’autres vaccins. Celui de Sanofi est prévu en février 2021, alors que Janssen, une filiale du laboratoire américain Johnson Johnson annonce un vaccin au printemps, pris en une seule injection (vaccin développé à partir d’un adénovirus).

La conservation des vaccins et leur coût par dose sont également d’autres éléments distinctifs pris en compte dans leur choix par les pays : Pfizer-BioNTech (-80 à -60°, 20 dollars US), Moderna (-25 à -15°, 32 à 37 dollars US), AstraZeneca-Oxford (2 à 8°, 2 à 3 dollars US).

 

Pour plus d’informations, consulter les liens suivants :

www.vaccination-info-service.fr, www.has-sante.fr, www.mesvaccins.net, www.infovac.fr

https://www.who.int/fr/news-room/q-a-detail/coronavirus-disease-(covid-19)-vaccines?

Please publish modules in offcanvas position.