LOKUA KANZA, ambassadeur des enfants en RDC ; pour quelle mission ?

LOKUA KANZA, ambassadeur des enfants en RDC ; pour quelle mission ?

LOKUA KANZA, ambassadeur des enfants en RDC ; pour quelle mission ?

/ SOCIETE / Thursday, 16 September 2021 16:17
source photo: actualite.cd

Par Gloire MALTHUS

C’est à partir de cette semaine que l’artiste musicien, chanteur, compositeur et guitariste, originaire de l’ancien grand KATANGA au sud de la République Démocratique du Congo débute sa mission lui confiée par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance ; UNICEF, René LOKUA KANZA devra porter la voix de tout petit à l’occasion de la semaine mondiale pour l’enfance.

Selon Edouard BEIGBEDER, Représentant de l’UNICEF en RDC, l’artiste multi-talent devra user de son influence pour relever de façon spécifique le défi lié à l’éducation des enfants au pays.

Au lendemain de la dernière alternance démocratique en RDC, le Président de la République, Félix Antoine TSHISEKEDI a priorisé avec faste la gratuité de l’éducation, cependant fort est de constater que de nos jours quelque 4 millions d’enfants en âge de scolarité, c’est-à-dire de 6 à 11 ans ne vont toujours pas à l’école, note le rapport de ce système des Nations Unies.

Pour l’artiste René LOKUA, il est plus que temps que «chaque enfant puisse aller à l’école et grandir dans un environnement qui lui est favorable »

En guise de réponse à l’interminable cycle de pauvreté, de chaos dans l’environnement socio-économique, le manque de protection contre les maladies, la récurrence des mariages  et grossesses précoces ainsi que le travail des enfants, la  mission de ce guitariste congolais devra mettre un accent particulier sur l’éducation des filles comme une priorité

Déjà, avec l’avènement de la dernière pandémie de portée mondiale de COVID19, des enfants par milliers peine à avoir accès à l’éducation de qualité, les mouvements de grèves syndicales réclamant un bon traitement de l’enseignant dans le cadre de la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement en RDC par exemple ont fait perdre un autre temps crucial à l’opportunité pour les enfants congolais d’être instruit, soulève BAHALA SHAMAVU, syndicaliste au sein des Forces Syndicales Nationale des Enseignants (FOSYNAT)

Dans une déclaration conjointe publiée à l’occasion de la Journée internationale contre l’utilisation des enfants-soldats, Virginia Gamba, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, et Josep BORRELL, Haut-Représentant de l’Union européenne, ont fustigé les souffrances interminables des enfants à la suite des conséquences des conflits.  Dans leur déclaration, ces deux personnalités ont qualifié l’exploitation des enfants comme, des enfants dans le monde entier continuent de souffrir des conséquences des conflits et sont exploités comme « carburant » pour la guerre à travers le monde malgré les engagements et les efforts planétaires. 

Please publish modules in offcanvas position.