Mexique: "Environ 12 femmes sont assassinées tous les jours" selon une manifestante

Mexique: "Environ 12 femmes sont assassinées tous les jours" selon une manifestante

Mexique: "Environ 12 femmes sont assassinées tous les jours" selon une manifestante

/ SOCIETE / Sunday, 14 November 2021 16:27

source photo: lapresse.ca
Par Jeff THES 

Au Mexique des centaines de femmes sont descendues dans les rues à l'occasion de la journée des morts le 02 novembre dernier pour marcher contre le féminicide qui fait rage au sein de cette société. Une manifestante qui intervenait au micro de La presse.ca a fait savoir que les chiffres faisaient état de 12 femmes assassinées chaque jour.

 

Le 02 novembre 2021, alors que des milliers de personnes ont investi les rues dans plusieurs pays de l'Amérique Latine pour renouer aux festivités relatives à la célébration de la fête des morts, des femmes Mexicaines ont profité de l'occasion pour dénoncer les violences dont elles sont victimes dans le pays.

Dans une vidéo que le média, La presse.ca, a publiée sur son site mardi dernier, nous pouvons les voir déguisées comme le veut la coutume, masques, habits, fleurs. Certaines portaient des décorations(Vêvê) liées aux divinités du culte funèbre, des couleurs qui rappellent les disparues etc... D'autres ont brandi des pancartes pour réclamer justice pour leurs proches et montrer leurs solidarités aux familles des femmes assassinées.

Bien qu'il y avait de la musique, il ne s'agit certainement pas d'une simple manifestation culturelle où les gens sont venus pour montrer leur attachement avec leur culture. Mais, un prétexte de ces femmes pour exprimer leurs frustrations face à la violence dont elles sont exposées dans le pays.

" À l'occasion de la fête des morts, des Mexicaines sont descendues dans les rues pour manifester contre le féminicide", a déclaré une femme à la tête du mouvement à travers un micro-phone.

"Les chiffres des statistiques ont montré qu'il y a environ 12 femmes assassinées par jour dans le pays, c'est quand même alarmant", a laissé entendre une autre.

Selon les dires d'une militante, la question de la violence faite aux femmes est devenue une pandémie au Mexique, alors qu'en Argentine, les mouvements féministes font de plus en plus de succès, notamment avec le droit à l'avortement qu'ils ont acquis cette année.

Il faut rappeler que le Mexique est le pays de l'Amérique Latine le plus dangereux en ce qui concerne la liberté d'expression et le respect des droits de la femme et leur émancipation, selon la Commission des droits de l'homme et Reporter Sans Frontière(RSF). Avec près de 100 journalistes assassinés: 8 2020 et 7 en 2021 dont le dernier connu remonte au 31 octobre dernier, le cas du directeur du site d'informations Las Dos Costas, Alfredo Cardoso Echeverria.

Please publish modules in offcanvas position.