Mexique: Arrestation de Rosalinda Gonzalez, l’épouse du tout-puissant narcotrafiquant Mexicain, El Mencho, quel message?

Mexique: Arrestation de Rosalinda Gonzalez, l’épouse du tout-puissant narcotrafiquant Mexicain, El Mencho, quel message?

Mexique: Arrestation de Rosalinda Gonzalez, l’épouse du tout-puissant narcotrafiquant Mexicain, El Mencho, quel message?

/ SOCIETE / Thursday, 18 November 2021 10:33

source photo: el manana

Les autorités Mexicaines ont annoncé, ce mardi 16 novembre, qu'elles ont arrêté Rosalinda Gonzalez, la femme du tout-puissant narcotrafiquant El Mencho. Une arrestation qui survient à environ deux jours d'un sommet Nord-Américain entre le chef d'État Américain Joe Biden, le président Mexicain Andres Manuel Lopez Obrador et le Premier ministre Canadien Justin Trudeau. Quel message envoyé par le Mexique qui connaît une vague d'insécurité dans certains de ses États?

Rosalinda Gonzalez que des militaires viennent d'arrêter dans l'Ouest du pays a déjà été considérée comme la responsable financière du Cartel Jalisco Nueva Generación (CJNG) dont son époux est le cerveau par le Département Américain de la Justice en mars 2020.

Le CJNG est sans doute le Cartel le mieux occupé du Mexique depuis l'arrestation de El Chapo. Il arrive déjà qu'il s'attaque à des hauts dignitaires du pays et des hélicoptères de l'armée.

Le ministère de la défense du pays voit dans cette interpellation un signe positif dans le combat contre la délinquance, comme le déclare son communiqué: "un coup significatif porté à la structure financière de la délinquance organisée dans l’État de Jalisco". Cependant, certaines personnes peuvent y voir l'expression de la volonté de l'administration d'Andres Manuel Lopez Obrador à lutter contre l'insécurité dans son pays.

Cet exploit peut aussi être vu comme une démonstration de la bonne volonté du Mexique à collaborer avec ses voisins Américains qui ont déjà mis à prix la tête de El Mencho. Jusque-là, personne n'a songé à une farce!

Quelle suite?

Il y a lieu d'attendre parce que Rosalinda Gonzalez a déjà été arrêtée il y a trois ans de cela.

Puisque la question de sécurité sera l'un des principaux termes qui seront abordés au prochain sommet, le Mexique peut avoir un bon alibi. De quoi montrer sa bonne foi.

Le Mexique est l'un des pays de l'Amérique Latine les plus dangereux en termes d'insécurité, de délinquance et de liberté d'expression, selon la commission des droits de l'homme et Reporter Sans Frontière( RSF). Assassinat de journaliste, féminicide, pratiquement une constante dans cet État du continent Américain.

Jeff THES

Please publish modules in offcanvas position.